À propos de l’observatoire

À propos de l'observatoire

Vision

Un levier pour s’attaquer aux inégalités propres aux communautés noires

Devenir un acteur reconnu de transformation sociale et systémique à travers la cons-truction de communautés de pratique et la production de connaissance.

MISSION DE L'OBSERVATOIRE

Documenter et comprendre les réalités des communautés noires, particulièrement des jeunes, dans une perspective de développement sociéconomique.

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

Recherche
Documenter, analyser et mieux comprendre les réalités socioéco-nomiques des jeunes des communautés noires. Les travaux por-teront notamment sur les impacts multiples du racisme anti-noir au Québec, le développement socioéconomique et les pratiques communautaires des communautés noires.
Education
Soutenir les organismes et intervenants œuvrant avec les jeunes en leur fournissant de ressources permettant l’amélioration et la normalisation de leurs pratiques.
Mobilisation
Favoriser la collaboration et la mise en commun de compétences et de connaissances, par exemple entre les chercheurs, les prati-ciens et les jeunes.
Communication et vulgarisation
Favoriser l’accessibilité de la connaissance des afro-québécois et son appropriation par la population québécoise.
Expérimentation
Soutenir une approche innovante de recherche et de développement socioéconomique pour les jeunes des communautés noires.

Observatoire des communautés noires

Début
1er Sommet

Adoption de la déclaration commune dans la laquelle on exprime le besoin de documenter, de partage et de veille sur nos enjeux.

2e Sommet

26 janvier 2019, le 2e Sommet convient de travailler à la mise sur pied d'un observatoire sur les questions et enjeux relatifs aux communautés noires.

3e Sommet
25 Janvier 2020, l'équipe de conceptualisation présente ses travaux à l'occasion du 3e Sommet annuel.
Aujourd'hui

Nous sommes fiers d'annoncer la création de l'observatoire doté d'un budget de 6M$ pour les 5 prochaines années.

Actuellement

Approches

Les orientations stratégiques de l’Observatoire découlent de celles du SdeJ, établies par le C.A. Les thématiques de re-cherche principales émanent des axes d’intervention du SdesJ, établis par les membres lors du Sommet annuel de janvier. En plus de l’axe jeunesse du programme recherche, les thématiques prioritaires de l’axe socioéconomique sont donc la culture, la santé, l’éducation, l’économie, la justice.

Des groupes de re-cherche guideront les activités de chacune des thématiques de l’axe socioéconomique et de l’axe jeunesse. Les groupes devront collaborer et réfléchir ensemble pour définir les choix prioritaires des sujets des recherches, favoriser une méthodologie collaborative et assu-rer une mutualisation des connaissances. Les groupes de recherches seront composés d’intervenant.e.s communautaires, de chercheur.e.s, de jeunes, et de professionnell.e.s du domaine concerné. Ils travailleront de concert avec la personne chargée de l’animation du groupe pour définir les sujets de recherche et enrichir les méthodes préconisées. Ils seront aussi appelés à émettre des recommandations sur l’évolution de la recherche et à participer au développement intellectuel de celle-ci.

Un comité scientifique et éthique sera mis en place pour accompagner l’équipe de re-cherche de l’Observatoire et assurer la qualité scientifique et éthique des tra-vaux réalisés. Le comité scientifique proposera aussi des recommandations pour le développement et l’amélioration des programmes de l’Observatoire

Le lancement de l’Observatoire des communautés noires du Québec marque un jalon important pour lutter contre le racisme anti-noir. Le Québec compte près de 320 000 afrodescendants, soit un Québécois sur 25. Pour bâtir un plus fort, plus juste et plus équitable, nous devons tout faire en sorte pour que ces Québécois aient accès aux mêmes opportunités et développent leur plein po-tentiel. Ce projet conçu avec nos organismes et les membres de nos communautés ne verrait pas le jour sans la contribution et la col-laboration substantielles de la Fondation Lucie et André Chagnon.
Édouard Staco
président du SdesJ
L’Observatoire des communautés noires du Québec vise la transformation sociale durable. Les données qui existent confirment la nécessité de s’attaquer de manière spécifique aux inégalités qui touchent les communautés noires. Je suis convaincue que les recherches que nous mènerons permet-tront de poser un diagnostic juste sur la situation des jeunes noir.e.s au Québec et de proposer des solutions concrètes et adaptées à leur réalité en se basant sur leur connaissance.
Désirée Rochat (Ph.D)
Directrice des programmes de l’Observatoire des communautés noires du Québec
Nous accompagnons ce projet du Sommet, depuis sa phase d’idéation il y a deux ans. Les popu-lations noires font face à plusieurs enjeux majeurs qu’il est important de documenter pour mieux agir. Nous sommes fiers d’appuyer ce projet. Il permettra de susciter un dialogue au sein de la société, d’agir ensemble pour l’inclusion socioéconomique des jeunes et de faire que le Québec soit une société plus juste et inclusive qui tienne compte des besoins et des réalités de toutes les commu-nautés.
Jean-Marc Chouinard
président de la Fondation André et Lucie Chignon

L’observatoire bénéficie du soutien financier de La Fondation Lucie et André Chagnon qui contribue à la prévention de la pauvreté en misant sur la réussite éducative.