Montréal, le 15 juillet 2020._Grâce à un financement de 550 000 dollars reçus de la part de Centraide du Grand Montréal, le Sommet socio-économique pour le développement des jeunes des communautés noires des jeunes permettra à plus de 700 familles additionnelles de bénéficier du programme 4C. Cette initiative vise à outiller ces familles en leur offrant de l’équipement, l’accès internet et l’accompagnement pour contrer la fracture numérique amplifiée par la COVID-19.

Alors que le Québec met en œuvre son plan de déconfinement et organise la rentrée scolaire prévue à l’automne prochain, le programme 4C contribue à la réussite de nos jeunes. « Après l’appui initial de la Fondation Chagnon, nous accueillons avec beaucoup d’enthousiasme cette contribution de Centraide qui nous permettra d’offrir à plus de jeunes et de familles défavorisées un environnement numérique propice à la poursuite de leur apprentissage et l’exercice de leur citoyenneté numérique », a déclaré Edouard Staco, président du SdesJ.

Ce financement accordé à l’organisme est effectué grâce au Fonds d’urgence pour l’appui communautaire du gouvernement du Canada en réponse à la COVID-19 administré en collaboration avec Centraide du Grand Montréal. Il a pour objectif d’offrir de l’assistance aux organismes qui prennent en charge les besoins des populations vulnérables durant cette crise. « Ce projet permet aux familles à la fois de faire face à la crise, mais aussi de construire durablement leur avenir en développant de nouvelles compétences numériques et informatiques. C’est un projet innovant
auquel nous sommes fiers de contribuer
», a déclaré Marie-Lyne Brunet, directrice impact dans les collectivités chez Centraide du Grand Montréal.