Dans le cadre de la commémoration du jour de l’émancipation célébré le 1er août, le Sommet socioéconomique pour le développement des jeunes des communautés noires en partenariat avec le Secrétariat fédéral de lutte contre le racisme, a organisé une série d’activités (conférence, des chants, de la poésie, etc.) entre le 25 et 31 juillet 2021 pour souligner cette lutte continuelle contre le racisme et les discriminations raciales. 

Cette commémoration avait pour objectifs de : 

  • Centrer l’inclusion et la représentation des jeunes dans la sensibilisation au Jour de l’émancipation ; 
  • Attirer l’attention sur le Jour de l’émancipation au niveau local/régional et susciter la participation des jeunes à cet événement ; 
  • Sensibiliser le public canadien à l’existence de l’esclavage. 
  • Fournir un espace pour aborder l’importance de libérer la société des stéréotypes et des préjugés raciaux. 

De surcroit, les activités et les événements organisés visaient à créer des plates-formes pour discuter des racines du racisme systémique anti-noir en relation avec l’esclavage et d’honorer les luttes qui ont conduit à l’émancipation des personnes d’ascendance africaine et de les célébrer.  

Dans sa lutte pour une société inclusive et égalitaire, le Sommet s’est toujours positionné en institution instigatrice des projets capables de toucher aux problèmes de racisme anti-noir et des inégalités sociales. À titre d’exemple on peut citer les conversations québécoises, le Programme 4C, le Programme des soutiens aux familles noires (PSFN), etc.  

En définitive, la célébration du Jour de l’émancipation est une occasion pour la société de se rappeler, mais surtout de mettre en valeur les contributions des communautés noires au développement du Canada.