Le Sommet a tenu une assemblée d’informations et de réseautage avec ses membres le dans le but de consolider les liens avec et entre ses organismes membres, le 3 décembre dernier. Cet évènement marque le début des activités en présentiel après une année marquée par les restrictions sanitaires imposées de la pandémie de la Covid19 sur tous les domaines de la vie courante.  « Ces rencontres vont au-delà du réseautage, je peux mettre un visage sur un nom, mais également échanger avec les organismes qui s’alignent vers nos champs d’expertise» déclare Serge St-Arneault, directeur du centre Afrika.

Cette assemblée est une occasion pour le Sommet de faire part de l’état d’avancement de ses initiatives à ses organismes membres. “C’est grâce à l’implication de chacun.e de vous que nous avons accompli autant de belles choses au profit de nos communautés depuis le début de l’année”, a renchéri Édouard Staco dans son allocution de Bienvenue.   

L’un des volets importants du mandat du Sommet est de faire de la collaboration entre les dirigeants d’organismes, leaders associatifs, et les partenaires des communautés noires, un élément clé de la stratégie de développement des jeunes de nos communautés.  C’est dans cette perspective que le Sommet continue de s’agrandir et compte aujourd’hui plus de 50 organisations membres.