LES EXPERT.E.S
PANÉLISTES 

Ingrid WALDRON

Professeure et titulaire de la Chaire HOPE Peace & Health

Université McMaster

Dr Ingrid Waldron est professeure et titulaire de la chaire HOPE en paix et santé dans le programme Global Peace and Social Justice à l’Université McMaster. Ses recherches portent sur la justice environnementale et climatique, les maladies mentales, la démence et la COVID-19 au sein des communautés autochtones, noires et radicalisées.

Ingrid est l’auteure de «Il y a quelque chose dans l’eau : le racisme environnemental dans les communautés autochtones et noires», qui a été adapté en documentaire Netflix en 2020 sous le même nom et co-produit par Waldron, l’acteur Elliot Page et Ian Daniel. Elle est la fondatrice et directrice du projet «Environmental Noxiousness, Racial Inequities and Community Health» (ENRICH Project) et a contribué au projet de loi fédérale d’initiative parlementaire pour une stratégie nationale respectant le racisme environnemental et la justice environnementale (projet de loi C-226).

Le projet de loi C-226 est actuellement au Sénat, où il pourrait devenir la première loi/législation sur le racisme environnemental au Canada. Le Dr Waldron est en train d’écrire son prochain livre intitulé «De l’Éclaircissement à Black Lives Matter : l’impact du traumatisme racial sur la santé mentale dans les communautés noires».

Retour aux expert.e.s du sommet annuel 2024