DÉCLARATION DU SOMMET SOCIOÉCONOMIQUE  POUR LE DEVELOPPMENT DES JEUNES DES COMMUNAUTÉS NOIRES

28 JANVIER 2017

Nous, membres des communautés noires, dirigeantes et dirigeants d’organismes, leaders associatifs et partenaires publics et privés, réunis à Montréal le 28 janvier 2017, exprimons notre confiance dans le potentiel et la réussite de nos jeunes.

Nous croyons que nos jeunes méritent de vivre dans une société dans laquelle la qualité de vie, la diversité culturelle, l’égalité des chances, la protection de l’environnement, la réussite éducative, l’emploi et l’inclusion sont au cœur des préoccupations quotidiennes.

Nous avons convenu de contribuer à apporter des réponses synergiques et innovantes aux défis auxquels font face nos jeunes, comme le racisme, la discrimination, le profilage racial, le chômage, le sous-emploi, le décrochage scolaire et la précarité.

La collaboration entre les dirigeants d’organismes, leaders associatifs, et les partenaires des communautés noires est un élément clé de la stratégie de développement des jeunes de nos communautés. Les pratiques adaptées, innovantes, durables, favorisant l’inclusion sociale et économique, le soutien aux familles, l’accès à l’éducation sous toutes ses formes, doivent être au cœur de nos échanges.

Nous travaillerons pour que les lieux d’éducation soient véritablement accueillants et inclusifs, afin de permettre à chaque jeune de réaliser son plein potentiel, et que les efforts de modernisation technologique soient des outils d’inclusion sociale, économique et culturelle, vers une plus grande participation de nos jeunes à l’essor économique de notre société.

Nous contribuerons à relever, avec l’ensemble de la société québécoise et canadienne, les défis en matière de développent social, de lutte contre la pauvreté et du vivre ensemble.

Nous nous engageons à contribuer à la réalisation des projets issus du sommet. Nous reconnaissons les gouvernements comme des partenaires naturels dans le développement des jeunes Québécois et Canadiens issus des communautés noires et nous les interpellons à assumer leurs responsabilités.

Nous mettons sur pied un comité d’études qui assurera la veille en matière de développement social et économique des jeunes des communautés noires.

À cette fin, le Sommet socioéconomique pour le développent des jeunes des communautés noires tiendra annuellement une reddition de comptes publique sur les actions entreprises.